Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
benoitgueuning.com

Journaliste free lance (rédacteur et photographe), je collabore avec L'Avenir du Luxembourg (pages sportives et locales), La Dernière Heure Les Sports (pages sportives, et son supplément et sa page Facebook Belgium Running) et le Vlan (éditions Ciney-Dinant et Infos & Annonces). Je vous invite notamment à retrouver ici une sélection de mes articles et les clichés.

Crêtes de Saint-Monon

Publié le 30 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans L'Avenir du Luxembourg, Course à pied

L'Avenir du Luxembourg (30/07)

L'Avenir du Luxembourg (30/07)

commentaires

80 km du Mont-Blanc

Publié le 30 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans L'Avenir du Luxembourg, Course à pied, trail

L'Avenir du Luxembourg (28/06)

L'Avenir du Luxembourg (28/06)

commentaires

80 km du Mont-Blanc

Publié le 30 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans La Dernière Heure, Course à pied, trail

La Dernière Heure (28/07)

La Dernière Heure (28/07)

commentaires

Ultra Trail de Lavaredo

Publié le 30 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans L'Avenir du Luxembourg, Course à pied, trail

L'Avenir du Luxembourg (27/06)

L'Avenir du Luxembourg (27/06)

commentaires

Justine for kids: jogging et trail des grottes

Publié le 29 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans La Dernière Heure, Jogging, trail

La Dernière Heure Les Sports (27/06)

La Dernière Heure Les Sports (27/06)

commentaires

Spartacus Series: Battle of Ardennes

Publié le 29 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans L'Avenir du Luxembourg, Course à pied

L'Avenir du Luxembourg (26/06)

L'Avenir du Luxembourg (26/06)

commentaires

80 km du Mont-Blanc

Publié le 29 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans La Denière Heure, Course à pied, trail

La Dernière Heure Les Sports (24/06)

La Dernière Heure Les Sports (24/06)

commentaires

2400 coureurs dans Piedvache, l'Alpe d'Huez du grand jogging

Publié le 19 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans Course à pied, jogging

lavenir.net
lavenir.net
lavenir.net

lavenir.net

Si l'attrait pour le grand jogging de Verviers est incroyable parmi les coureurs, avec encore plus de 2400 coureurs cette année malgré la canicule (sans parler des 600 sur le start to run de 5 km et des 900 plus jeunes qui les ont précédés), et certes loin du record de 3000, il l'est tout autant voire encore plus auprès des spectateurs. Je le savais pour y avoir déjà participé, mais cela n'en demeure pas moins incroyable lorsque l'on revient sur le tracé de 13 km.

Ainsi que je l'ai encore souvent entendu de la bouche de coureurs du peloton hier qui comme moi ont déjà participé aux 20 km de Bruxelles, je n'ai pas peur de dire non plus que la foule massée le long du parcours est encore bien plus chaleureuse. Omniprésente tout au long du parcours, massée sur plusieurs rangs en certains endroits ou encore perchée sur les hauteurs, outre sa présence, celle-ci est aussi d'un précieux adjudant pour les coureurs, parmi lesquels aussi de très nombreux déguisés. 

Notamment avec ses incessants encouragements sans ménagement à l'attention de ceux-ci, qu'ils s'agisse de Daniel le Kenyan ou de Sven l'Ostendais, des Tyroliens ou des vaches, ou encore des personnes à mobilité réduite. Mais aussi cette année ses nombreux ravitaillements improvisés sous la forme de tuyaux d'arrosage, pour tâcher de faire diminuer un minimum un thermomètre affichant allègement 30°.

2400 coureurs dans Piedvache, l'Alpe d'Huez du grand jogging

Mais si la foule est massivement présente tout au long du parcours, elle l'est de loin encore plus dans Piedvache, l'Alpe d'Huez du jogging local. Avec ses 150 m de dénivelé positif à se farcir entre le 4 e et le 6e km, avec des passages atteignant 16%. Mais surtout aussi cette foule compacte et bruyante, qui ferait presque concurrence à la marée orange du Tour de France dans la mythique ascension aux 21 lacets.

Rien d'étonnant d'ailleurs qu'à quinze jours du départ de la troisième étape du Tour à Verviers, un prix du meilleur grimpeur et son maillot à pois ait été remis au coureur le plus rapide dans Piedvache. En l'occurrence l'un des deux Kényans présents au départ (et qui ont d'ailleurs aussi trusté les deux marches de la course, avec la victoire du 2e des 20 km de Bruxelles), au plus grand désarroi des Quintana et Dumoulin locaux, qui avaient décidé d'uniquement misé leur course sur Piedvache.

 

Classements

Photos 1

Photos 2

Photos 3

Article 1

Article 2

 

commentaires

95 euros minimum pour un match des diables en Russie

Publié le 16 Juin 2017 par Benoît Gueuning dans football, diables rouges

95 euros minimum pour un match des diables en Russie

Les supporters des diables avaient dû casser leur tirelire pour aller les soutenir au Brésil en 2018. Ils devront encore la casser un peu plus s'ils souhaitent  les suivre en Russie. A condition que les diables se qualifient évidemment, puisque s'ils possèdent quatre points d'avance sur la Grèce à quatre rencontres du terme des qualifications, il leur faut encore composter leur sésame pour permettre à leurs fans d'aller aussi danser la troïka et la kalinka, à Scotchi, Samara ou Saransk.

Il vous en coûtera minimum 95 euros pour un match du premier tour, soit une augmentation de 16 % par rapport aux tarifs en vigueur au Brésil. Car si les Russes bénéficieront d'un tarif préférentiel de 22 euros minimum, à l'instar des Brésiliens, la FIFA n'offrira pas de vacances à prix aux fans des 31 autres pays du globe qui passeront leurs vacances en Russie en 2018.

Début de la vente dans quelques semaines

Les premiers tickets devraient être mis en vente d'ici quelques semaines, au terme de la coupe des Confédérations qui débute ce samedi 17 juin et se terminera le 2 juillet. Il vous faudra taper votre portefeuille dans le mille sur la billetterie en ligne de la FIFA  pour vous retrouver dans un stade dans lequel évolueraient le diables, étant donné que le tirage au sort n'aura lieu qu'en décembre.

C'est d'ailleurs à ce moment là que débutera la deuxième phase de vente, avec cette fois-ci la possibilité pour les supporters belges d'acquérir des tickets pour les matchs des diables du premier tour auprès de la Fédération belge. Et donc pour 285 euros minimum, si vous suivez les diables les trois rencontres du premier tour. Vous pouvez aussi prévoir 1200 euros dans votre budget si vous souhaitez les accompagner au stade jusqu'en finale. Un budget auquel il vous faudra ajouter les avions et autres hôtels. D'autant plus que vu les innombrables soucis du camping belge au Brésil, la Fédération belge n'a pas souhaité renouvelé l'aventure.

A titre de comparaison, il était possible de trouver des billets à 25 euros pour les matches du premier tour de l'Euro 2016 juste de l'autre côté de la frontière. Et 85 euros pour la finale, soit moins qu'un match du premier tour en Russie...

95 euros minimum pour un match des diables en Russie
commentaires
1 2 3 > >>